La Confrérie de la Miséricorde

ou Confrérie Saint Jean Décollé

dite des Beubeux

"Beubeu" ?


Peut-être un mot forgé par le peuple devant le passage d’un groupe vêtu de noir, la face voilée, s’occupant des condamnés à mort … et faisant peur aux enfants ?

 

Il s’agit plus vraisemblablement d’un mot forgé sur l’ancien français « beuber » qui signifie « marcher, accompagner en se lamentant ».

 

Ce qui correspond aux processions des confrères accompagnant, en murmurant des prières, le condamné à mort vers le lieu du supplice.

 

Effectivement, les membres de la confrérie tenaient ce rôle par le passé.

 

Actuellement, leur action principale est d'accompagner les prisonniers au cours de leur incarcération et dans leur réinsertion.

 

Leur nouvelle devise est donc : "HIER LA CONFRÉRIE AIDAIT LES PRISONNIERS A MOURIR ; AUJOURD’HUI, ELLE LES AIDE A VIVRE."